Après les exploits racontés ici et , mammilou-catastrophe a repris sa vie tranquille, agrémentée de temps en temps par de petites catastrophes (mais vraiment toutes petites):par exemple oubli du fait-tout rempli d'eau, de biberons (en verre ) et de tétines qui lui servait de stérilisateur ( et oui à l'époque les stérilisateurs éléctriques n'existaient pas!) toute la nuit sur la plaque électrique! bilan le lendemain matin des tétines fondues au fond du fait-tout, mais des biberons intactes!! sans compter le nombre de casseroles brûlées(et ce qu'il y avait dedans aussi) parce que mammilou-catastrophe les oubliait sur la plaque, occupée qu'elle était à faire autre chose (et pourtant à l'époque elle n'avait pas de blog!): ses enfants avaient pris l'habitude de manger des aliments, disons un peu trop cuits et ne s'en formalisaient plus!

Mais un soir elle fit mieux!

Après le dîner elle avait mis un rôti de porc à cuire au four pour le manger froid le lendemain, histoire de s'avancer et de ne pas avoir à le faire le matin. Et puis comme d'habitude elle avait pris son tricot (ou sa broderie ) et elle était allée s'installer confortablement dans le canapé devant la télé. Vers 22h30 papylou et elle étaient allés se coucher sereins et détendus. Vers 3 heures du matin mammilou-catastrophe fut réveillée par une odeur de brûlé assez intense qui parvenait jusqu'à leur chambre située au premier étage de la maison. D'un coup le rôti resté dans le four lui revint en mémoire. D'un bond, mais sans réveiller papylou, elle s'est levée, a dévalé l'escalier et a pénétré dans la cuisine où une fumée épaisse et âcre emplissait la pièce! Sans trop respirer et un peu à tâtons, elle a vite éteint le four et ouvert la fenêtre ( à moins que ce soit dans l'ordre  inverse) pour éviter l'asphyxie! Puis après avoir repris un peu d'oxygène, elle a ouvert le four, sorti le plat et le morceau de charbon qu'il contenait et elle a mis le tout dans le jardin!

Puis elle a fermé le volet (en laissant la porte ouverte) elle a fermé la porte de la cuisine, et elle est retournée se coucher. Dans un demi sommeil papylou lui a murmuré: "qu'est ce qui se passe?" Et mammilou-catastrophe lui a répondu d'une voix tendre : "rien mon chéri je suis juste allée boire,dors!

fum_e

L'histoire ne dit pas ce que mammilou-catastrophe, papylou et leurs enfants ont mangé le lendemain!!