Petite réflexion du mercredi matin!

Petitbilou comme vous le savez vient d'avoir deux ans!

Depuis quelques semaines seulement, il commence à aller régulièrement (à la crèche, chez lui ou chez moi) sur le pot une ou deux fois par jour s'il a envie (d'y aller!), sans qu'il s'agisse encore d'un apprentissage systématique de la propreté (ajoutons qu'il a très bien compris de quoi il s'agissait et que la plupart du temps le pot ne reste pas vide!).

Il semble qu'il soit tout à fait dans la "norme" de ce qui se pratique aujourd'hui, si j'en crois des articles lus sur internet ou si je me souviens de mon expérience assez récente de directrice d'école maternelle: la plupart des parents qui venaient faire inscrire leur petits de 3 ans ou un peu moins, en mai ou juin, m'informaient qu'ils n'étaient toujours pas "propres" et qu'ils comptaient sur les vacances d'été pour qu'ils le deviennent, condition exigée pour entrer à l'école!

Mais par contre je me souviens qu'il y a 25 ou 30 ans, à l'époque où mes filles étaient petites, il était recommandé de commencer à mettre les bébés sur le pot vers 12 mois, voire avant, ce qui semblait déjà bien tard à nos mères qui elles commençaient en général dès que le bébé se tenait assis tout seul!

Je ne porte aucun jugement et je fais confiance aux nombreux spécialistes qui se penchent en permanence sur les problèmes d'éducation et de santé des jeunes enfants et aux progrès dans le domaine de la connaissance de leur développement et de leur comportement .

Je me dis simplement que cet apprentissage de plus en plus tardif est peut-être aussi la conséquence de l'évolution des conditions de vie.

En effet, avant l'apparition des couches jetables nos grands-mères ou nos mères (suivant nos âges) étaient obligées de faire bouillir tous les jours couches, langes etc ... dans de grandes lessiveuses, puisque les machines à laver n'existaient pas! Je comprends donc leur impatience à voir leurs enfants "propres"!

Puis les couches jetables et les machines à laver sont apparues et les mamans de plus en plus nombreuses se sont mises à travailler en dehors chez elle. Du coup l'apprentissage précoce de la propreté pour leurs enfants est devenu moins urgente (plus de couches à laver, mais moins de temps pour l'apprentissage!)

L'essentiel de toute façon est que l'enfant soit propre le jour où il rentre à l'école, peu importe en fait qu'il l'ait été à 15 mois (comme Fille aînée) ou à 2 ans bien passés comme le sera sûrement Petitbilou!

En attendant et même s'il a encore une couche, Petitbilou ne cesse de faire des progrès: il sait maintenant très bien jouer, par exemple, avec son loto de "Petit ours brun" ! La preuve:

loto

et quand il a fini, il range!

enfin pas toujours!

Et vous vous en pensez quoi?