Toujours pas grand chose à vous raconter! J'espère que je serai plus inspirée la semaine prochaine, car sinon vous allez finir par déserter mon blog!

Juste que j'ai acheté quelques figues ce matin au marché (quelques, parce que ce n'est quand même pas le fruit le moins cher sur les étalages) parce que j'aime beaucoup ce fruit qui en plus me rappelle mon enfance (sûrement pas car lorsque j'étais enfant dans les années 60, je vivais dans la région parisienne et  je crois bien ne pas avoir vu de figues fraîches avant l'âge de.....ou même peut-être un peu plus tard!) la dernière école dans laquelle j'ai sévi travaillé. En effet il y avait dans la cour un immense figuier qui avait été planté quelques 20 années auparavant à la demande de la directrice (passionnée par les arbres et les plantes) et qui croulait chaque année au début de l'automne sous le poids des fruits (des figues blanches). Comme personne ne les mangeait (on en donnait parfois aux enfants mais en général ils n'aimaient pas beaucoup) je restais souvent le soir après l'école pour en ramasser (avec l'autorisation de la directrice bien sûr) pour les manger nature ou les transformer en confitures.  Un vrai délice! Depuis que je suis partie plus de confitures et de temps en temps seulement quelques figues qui sont la plupart du temps moins bonnes que celles de l'école mais que je déguste quand même avec gourmandise!

DSC04646

Juste vous dire aussi que nous partons demain en Chartreuse pour le week-end avec Papylou (l'air de la montagne va peut-être faire du bien à mes neurones ramollis!), que je ne sais pas s'il va faire beau, que je ne sais pas si nous aurons du chauffage car je n'ai pas de nouvelles du chauffeur du camion de fuel qui devait nous livrer ce matin, qui aurait du me rappeler une fois la livraison effectuée et qui ne m'a plus donné de nouvelles depuis 11h  (il faut dire que je lui ai donné des explications pour arriver jusqu'à notre maison par téléphone et que je crains qu'avec mon sens de l'orientation il ne soit bel et bien perdu dans la nature!) mais que, après tout, je pourrais dire à Papylou, comme le dit si bien Bourvil dans la "Ballade Irlandaise" (une chanson que j'aime beaucoup et que nous avons commencée à apprendre hier avec ma chorale):

Qu'est ce que ça peut faire,qu'est ce que ça peut faire,

Tu dors auprès de moi

Près de la rivière (bon d'accord y'a pas de rivière!)

Où notre chaumière (je sais pas si on peut qualifier notre maison de chaumière!)

Bat comme un coeur plein de joie!

 


Découvrez Bourvil

Je vous souhaite donc un très bon week-end et de bonnes vacances à tous ceux qui partent pour les congés de la Toussaint et surtout aux enseignants qui méritent largement ces 10 jours de repos, contrairement à ce que certains disent!

Et je vous offre cette photo de deux mouettes se reflétant sur le Rhône cet après midi, comme les arbres qui le bordent avec leurs couleurs d'automne.

DSC04643

A lundi!

Edit de samedi 10h50: on ne part plus en Chartreuse! Papylou a des obligations à Lyon!

Toujours pas de nouvelles du chauffeur du camion de fuel!