Cela  fait maintenant presque 15 jours qu'un temps plus que printanier s'est installé sur la France ! Ciel bleu, soleil et presque chaleur (21° à Lyon hier) l'après-midi, même si les matinées restent fraîches .

Du coup la nature s'éveille en accéléré

DSC04853

Les terrasses des cafés ne désemplissent pas, les tenues légères sont de sortie,

les oiseaux surveillent leurs petits oisillons tout juste sortis de leurs oeufs

DSC04849

Je n'aime pas trop ces grosses corneilles mais ces nids que je vois depuis ma fenêtre, m'impressionnent par leur taille!

Les enfants jouent dehors

DSC04846

GrandBilou et Minibilou ( qui pose ici pour Mammilou à la fin de son cours) qui ont fait un stage de tennis la deuxième semaine des vacances, ont pu ainsi jouer sur des courts extérieurs

Et tout le monde semble heureux!

Oui, mais dans le même temps, nous qui vivons dans des grandes villes (et c'est vrai aussi pour ceux qui habitent dans les campagnes proche des agglomérations) nous respirons un air pollué par des particules fines en quantités bien supérieures au taux acceptable !

Alors faut-il vraiment se réjouir de ce beau temps?

Pas vraiment!

Il est temps je pense, de prendre des mesures radicales pour lutter contre cette pollution, car avec le réchauffement climatique nous sommes appelés à revivre cette situation de plus en plus souvent!

Et même si j'approuve la décision de la circulation alternée mise en place ( un peu tardivement) à Paris hier, cela ne suffit pas !

Pourquoi ne pas déjà interdire les gros 4x4 dans les agglomérations, voire même plus, tous les véhicules diesels ?

Mais cela ne suffira toujours pas !

 Si nous allions plus loin:

pourquoi ne pas carrément interdire la circulation dans le centre des grandes villes ?

Des villes sans voiture ce serait bien non ?

Cela demanderait bien sûr de gros investissements : aménager des grands parkings à la périphérie des grandes agglomérations et inventer un système de transports (les transports en commun actuels ne suffiraient pas) non polluants ensuite pour circuler dans la ville! Pourquoi pas des touts petits véhicules (si on regarde bien la plupart du temps il n'y a qu'une personne par voiture)  qu'on pourrait prendre à une station et déposer à une autre:-) ! Un peu comme les Vélo'v mais fermés en cas de mauvais temps. Certaines villes comme Grenoble vont d'ailleurs bientôt en expérimenter ! Papylou suggérait même de créer des petits véhicules sans moteur et sans batterie qui circuleraient sur des rails dans les grandes artères des villes !

Pourquoi pas tout est possible !

Mais il est temps d'y réfléchir et de trouver des solutions pour le long terme, des solutions efficaces.

L'avenir de nos enfants, de nos petits-enfants et des générations suivantes est en jeu.

Et dimanche matin vers 9h30, avec Papylou, en allant nous promener au Parc de la Tête d'Or (avant qu'il ne soit envahi par la foule)  nous avons rêvé à des rues vides de voitures, au milieu desquelles les enfants pourraient à nouveau jouer :-)!

Chouette la pluie est annoncée pour la fin de la semaine:-)!