Merci à toutes pour vos gentils petits mots qui m'ont fait chaud au coeur et m'ont beaucoup réconfortée.

Filleainée se remet doucement de cette terrible épreuve: elle est encore hospitalisée (pour soigner une infection contractée lors de l'accouchement) et sortira normalement demain ou après demain. Elle et son mari ont pu comme ils le souhaitaient, passer quelques instants avec leur petit bébé (un petit garçon à qui ils ont donné un prénom et qui figurera comme la loi l'autorise sur leur livret de famille) et aujourd'hui ils savent que leur choix étaient le meilleur parce que c'est celui de l'amour.

Ensuite elle se reposera quelques semaines ( elle a droit à un congé de maternité normal) avant de reprendre son métier de chercheur qu'elle exerce avec passion.

Petitbilou a semble t-il bien supporté l'absence de sa maman (il est allé la voir ce week-end à l'hôpital) et nous étonne tant il est raisonnable et réfléchi pour un petit bonhomme de 2 ans 1/2 (ce qui ne l'empêche pas d'aimer rire et chahuter heureusement).

Aujourd'hui après presque un mois passé hors du temps et de la réalité, la vie semble reprendre son cours normal:

-Petitbilou est retourné à la crèche mais reviendra encore dormir ce soir avec son papa chez nous

-Gendre est reparti travailler (ce matin seulement car cet après midi il ira voir Filleainée à l'hôpital)

-Papylou lui aussi est au boulot (mais il y était déjà la semaine dernière)

et pour la première fois depuis plusieurs semaines je suis seule dans mon appartement.

Pas de quoi chômer (et gamberger) car depuis un mois le ménage et le reste étaient bien loin de mes priorités et sans nul doute ce sera la rentrée aussi aujourd'hui pour l'aspirateur ,le balai éponge, le chiffon à poussières et autre fer à repasser.

Cet évènement douloureux m'aura permis de pouvoir exprimer avec certitude un sentiment que je portais en moi sûrement depuis longtemps : il n'y a rien de plus grand que l'amour d'une maman pour ses enfants et il n'y a rien de pire pour une maman que de voir son enfant (quelque soit son âge) souffrir moralement et physiquement.

DSC03955

Une photo de l'orchidée livrée ce matin à l'intention de Filleainée, Gendre et Petitbilou de la part de Fiston depuis tout là bas en Norvège, symbole des liens qui se sont renforcés à travers cette épreuve entre Filleainée, Gendre et leurs frères et soeurs, mais aussi je pense entre eux et nous, entre eux et les parents de Gendre et qui a même permis de tisser des vrais liens d'amitié entre nous et les beaux parents de Filleainée qui ont été aussi très présents et d'un grand soutien jour et nuit dans les moments les plus difficiles.

Je vous embrasse toutes!