Je ne sais pas chez vous mais ici il fait un temps magnifique!

On se croirait au mois d'Août!

 Ca me donne envie de retourner en vacances !

Comme ce n'est pas possible puisque Papylou travaille, je vous invite à venir découvrir avec moi la vallée du Célé ! Cette rivière doit son nom à la vivacité de ses eaux puisque celer  en latin signifie rapide. Alors qu'elle n'est plus qu'à 5km du Lot, en arrivant à Capdenac tout près de Figeac une colline lui barre la route ! Qu'à cela ne tienne elle oblique vers l'Ouest et perce un bloc de calcaire de plus de 40km de long créant ainsi une succession de défilés au fond desquels le Célé serpente entre de hautes murailles colorées dont il vient miner la base : c'est le Val Paradis !

C'est magnifique!

Pour rejoindre cette vallée nous empruntons une petite route à travers le causse du Quercy ! Les paysages sont plutôt sauvages et les voitures très rares !

DSC03828 

Nous atteindrons la vallée du Célé à Espagnac-Sainte-Eulalie, puis nous redescendrons la rivière jusqu'à Bouziès où il se jette dans le Lot !

Premier arrêt donc à Espagnac-Sainte-Eulalie ( autrefois deux villages Espagnac et Sainte-Eulalie aujourd'hui réunis) pour y admirer l'ancien prieuré N.D. du Val Paradis . Ce prieuré  qui date du 12ème siècle fut en grande partie démoli ( comme beaucoup de monuments dans cette région) pendant la guerre de Cent ans, puis en partie reconstruit au 15ème siècle ! Aujourd'hui les bâtiments restants abritent une auberge et des gîtes communaux ouverts aux pèlerins de Saint Jacques de Compostelle

espagnac

Un très joli village!

 

Nous continuons à descendre la vallée jusqu'à Saint-Sulpice et son vieux village spectaculaire : en effet les maisons et les jardins du vieux bourg s'accrochent sous un magnifique encorbellement de la falaise . 

Un château du 12ème siècle remanié au 14ème et 15ème garde le passage. Il appartient à la famille Hébrard de Saint Sulpice ( famille très importante dans l'histoire de cette vallée) dont c'est le fief d'origine 

saint_sulpice

Plusieurs d'entre elles ont été restaurées et sont devenus des résidences secondaires sûrement très calmes et très agréables à condition de ne pas avoir le vertige:-)!

 

Un peu plus bas dans la vallée nous voici à Marcilhac-sur-Célé un gros bourg bâti tout autour des ruines impressionnantes de son abbaye qui donnent une idée de son importance dans le passé. L'abbaye comporte deux parties: une romane édifiée dès le 11ème siècle et une gothique reconstruite au 14ème et 15ème siècle.

 marcilhac

marcilhac_sur_c_l_

en bas à droite une des chapelles de l'église conserve de très belles fresques du 15ème siècle!

Puis nous arrivons à Sauliac : là aussi le vieux village s'accroche à une énorme et imposante falaise colorée (encore plus impressionnant qu'à Saint Sulpice).

 

sauliac_3

en bas dans la vallée on voit le château de chateau de Géniez ( au milieu de la mosaïque) qui date du16ème siècle !

Les cartes postales anciennes qui sont affichées le long du chemin qui longe la falaise, montre le village au début du 19 ème siècle.

DSC03862

On aperçoit encore dans la muraille l'entrée de grottes fortifiées qui servaient de refuges aux habitants pendant les guerres . Les plus agiles grimpaient dans les grottes par des échelles , les invalides et les animaux étaient hissés à l'aide de cordes dans des vastes paniers !!! 

sauliac

 

 Un peu plus loin nous avons aperçu en contre bas de la route, une maison adossée à la falaise qui nous a semblé bien jolie. Nous nous sommes arrêtés un peu plus loin et nous avons découvert un endroit magnifique: d'une paroi rocheuse s'échappe une cascade, résurgence d'une rivière souterraine du causse du Gramat. A coté un moulin privé est blotti au milieu des saules et des peupliers qui protègent ce havre de paix de la vue des voitures . Nous avons adoré cet endroit  qui s'appelle la "Fontaine de la Pescalerie".

sauliac2

de la route on le voit pratiquement pas

Nous voici enfin presqu'au bas de la vallée, à Cabrerets, encore un village niché contre une falaise, célèbre pour son "château du diable" ou "château des anglais" ( pour les français au 14 ème siècle, les anglais étaient des diables d'envahisseurs). Ce château dont la construction remonterait au début de la féodalité fut d'abord propriété, entre autre, des seigneurs de Barasc, puis il tomba en 1380 aux mains des anglais  (d'où son nom) qui se livraient à toutes sortes de pillage . Dix ans plus tard Jean Hébrard de Saint Sulpice le reprenait en débarrassait les brigands et le démolissait !

DSC03884

le château avait des dimensions impressionnantes: 5m seulement de large, mais 90m de long et jusqu'à 30m de haut avec des murailles de 2 à 3 mètres d'épaisseur.

DSC03881

Malheureusement il ne se visite pas : trop dangereux

A trois kilomètres de ce village se trouvent la très belle grotte de Pech Merle que nous sommes allés visiter, mais les photos interdites pour la préserver !

La prochaine fois je vous emmène à Saint Cirq Lapopie !

En attendant profitez bien du soleil et de la douceur :-)!