Mon papa est parti samedi matin à l'aube pendant son sommeil rejoindre ses parents ses 3 frères et ses 3 soeurs (les seuls personnes ou presque que la maladie n'avait pas effacé de sa mémoire) et désormais, comme le disait si joliment ma cousine Marie-Madeleine dans un de ses derniers commentaires sur mon blog, il se penche avec eux du haut du balcon du ciel et nous regarde.

Je suis partagée entre l'immense chagrin d'avoir perdu mon papa mais aussi un soulagement de savoir que désormais cette affreuse maladie qui lui avait déjà détruit en grande partie ses fonctions intellectuelles mais aussi de ses fonctions vitales (et qui continuait de le faire) ne le ferait maintenant plus souffrir. C'était une souffrance pour moi de le voir tel qu' il était devenu et je demandais souvent à celui en lequel je crois profondément tout là haut, de ne pas prolonger trop longtemps son séjour ici bas.  Je suis sûre qu'aujourd'hui il est enfin apaisé et heureux.

Je reviens très bientôt car j'ai besoin de vous!

Message personnel:

Papa,

jeudi lors de la messe pour tes funérailles, nous chanterons pour toi,

toi qui chantais si bien

toi qui as toujours aimé chanté

toi qui aimais encore chanter parfois.

Alors tends l'oreille je suis sûre que tu nous entendras !

Et puis toi aussi s'il te plaît de temps en temps

Penche toi 

Depuis le balcon du ciel 

Et chante pour nous

Je suis sûre que je t'entendrai!