Comme tout le monde j'ai été extrêmement choquée par ce qui s'est passé ces derniers jours et notamment lundi matin dans cette école de Toulouse. Il n'y a pas de mots assez forts pour qualifier un tel acte.

Comme tous les petits écoliers français PetitBilou ( tout juste 6 ans et au CP) a dû respecter une minute de silence à la mémoire de ces trois enfants sauvagement assassinés.

Et là je me pose des questions?

-Fallait-il rendre cette minute de silence obligatoire dès le CP ? Et même dès l'école primaire ?

La rendre obligatoire dès le CP signifiait révéler à des enfants encore très jeunes qu'il existe dans notre monde des horreurs comme celle qui s'est produite à Toulouse et ne pas laisser aux parents la liberté de le faire ou pas.

-Fallait-il donc mettre ces jeunes enfants en face d'une réalité à un âge où il est normal qu'ils ignorent qu'elle puisse exister et où l'innocence doit prévaloir ?

-Fallait-il leur expliquer qu'un geste aussi odieux soit possible et dans une école en plus ? Ce lieu qui est leur deuxième lieu de vie après leur maison, un lieu d'apprentissage et notamment de celui du "vivre ensemble" un lieu où ils doivent et ils ont raison de se sentir en sécurité?

-Fallait-il essayer de faire comprendre à des jeunes enfants ce que nous mêmes adultes ne comprenons pas?

Je ne le crois pas!

Et je suis triste (et un peu en colère) pour PetitBilou que tout cela lui ait été révélé! 

 Cette chanson m'est venue spontanément à l'esprit en me posant toutes ces questions : je vous la fais partager!

Et en la chantant dans ma tête Petit Simon est devenu PetitBilou!

P1000923

photo prise l'été dernier à Noirmoutier

 Edit de 17h: j'ajoute à mon message le commentaire que vient de laisser Filleainée (la maman de PetitBilou) tant  il est fort!

J'ajoute que je rentre de chez Fillecadette et que j'ignorais totalement quelle avait été la réaction de PetitBilou : maintenant je sais 

Et bien en tant que maman de PetitBilou, je peux vous dire que je suis résolument CONTRE!
Pourtant, je ne veux pas que mon petit garçon grandisse dans un monde tout rose et je lui fais petit à petit prendre conscience des différences entre individus et de la nécessaire tolérance qui les accompagne, des valeurs de solidarité et de générosité envers ceux tous les enfants qui n'ont pas sa chance, et tout cela avec des mots mais aussi des actes via des manifestations.
J'aurais été complètement POUR le fait de faire réfléchir à cette occasion les enfants sur les différences qui existent entre eux et sur l'importance de les respecter.
Mais j'estime que PetitBilou n'avait pas la maturité nécessaire, pour apprendre qu'un homme pouvait en qq minutes priver une maman de ses deux enfants, un bébé de son papa, des parents de leur fille. Surtout qu'il n'a absolument pas assimilé le motif du geste! Et que depuis 2 jours, nous devons faire face à un PetitBilou bouleversé, qui a compris à 6 ans qu'on pouvait faire exploser une famille et briser des vies, sans n'en retirer aucune leçon...