Merci pour tous vos commentaires laissés après mon dernier message. Je les ai tous lus avec attention et j'ai pu constater que ce sujet délicat amenait des réponses différentes, ce qui est ma foi bien compréhensible. Pour ma part je reste convaincue qu'il ne fallait pas imposer cette minute de silence dès le CP  (ou au moins qu'il aurait fallu laisser une journée entre  l'annonce de ce moment de recueillement et le jour choisi pour le faire, ce qui aurait permis aux parents qui le désiraient d'annoncer eux mêmes ce drame, avec les mots qui convenaient le mieux à leur enfant) et la réaction de PetitBilou durant la semaine qui vient de s'écouler n'a fait que renforcer ma position.

En effet PetitBilou a été fortement  bouleversé par ce qu'il a appris si brusquement et si violemment mardi matin à l'école (et pourtant il a un maître extra)! C'est un peu de son insouciance d'enfant qui s'est brisé et plusieurs fois dans les jours qui ont suivi, ses parents ont dû reparler avec lui des évènements de ce lundi, pour laisser échapper le trop-plein de questions et d'émotions qui étaient en lui. Sa maman a essayé de trouver les mots qui le rassureraient et lui permettraient de retourner à l'école qu'il aime tant, sans avoir la peur au ventre (heureusement qu'il n'était pas dans le collège où notre président soit-disant"protecteur" s'est rendu mardi matin et qu'il n'a pas entendu son discours oh! combien rassurant!! devant les jeunes enfants présents) ; Fillainée lui a  notamment expliqué que le "monsieur" qui avait commis ces actes odieux était surement malade. Mais pour PetitBilou être malade c'est avoir une maladie et de quelle maladie pouvait bien être atteint ce "monsieur" ? La réponse il l'a trouvé tout seul et samedi lors d'une nouvelle discussion avec sa maman il lui a déclaré: "j'ai trouvé la maladie du monsieur qui a tué les enfants: il avait le coeur à l'envers!"

Oui PetitBilou il avait surement le coeur à l'envers pour faire ce qu'il a fait!

Mais rassure toi :

si il y a, hélas, dans ce monde un peu fou dans lequel nous vivons

des gens qui ont le coeur à l'envers,

il y en a heureusement beaucoup plus qui ont le coeur à l'endroit!

Et pour apporter une note plus légère, en ce début de semaine quasi estival, je voulais vous montrer les photos prises ce wek-end en Chartreuse où nous avons pu constater que le printemps était en train d'arriver même s'il y avait encore un peu de neige par endroit

DSC09215

Sur les arbres

bourgeons*

ou dans l'herbe

fleurs_printemps

Belle semaine!