Mercredi dernier, tout juste sorti de l'école, MoyenBilou ( 5ans 1/2) m'a demandé: "On pourra faire un livre sur "Je suis Charlie" mamie ?"

Un peu surprise je lui ai demandé ce qu'il entendait par "faire un livre"!

Il m'a alors expliqué qu'il voulait représenter en dessins ce qui c'était passé. 

Trouvant l'idée excellente (rien de tel que des dessins pour exprimer ce que l'on ressent) je lui ai répondu que oui bien sûr.

 Nous en sommes restés là à ce moment là car nous étions devant l'école de GrandBilou, il y avait beaucoup de monde et ce n'était pas l'endroit pour entamer une discussion sérieuse!

Je précise que dans la classe de MoyenBilou il n'y a pas eu de minute de silence puisqu'il est en maternelle, mais qu'il en a parlé à la maison avec ses parents puisque GrandBilou lui, a respecté une minute de silence dans sa classe.

Après le déjeuner, une fois GrandBilou parti au foot et PetitBilou endormi, MoyenBilou qui ne voulait pas faire la sieste, a pris des feuilles de papier, des ciseaux et du Scotch et il s'est mis au travail. Je l'ai laissé exprès se débrouiller seul mais je n'étais pas loin s'il avait besoin de moi.

 

De là où il était il m'a demandé comment on écrivait "JE" puis "SUIS" puis "CHARLIE".

Assez vite ensuite, il est venu à coté de moi, me demander comment dessiner un vélo!

Sur la feuille découpée qu'il avait devant lui, il avait  dessiné deux fois deux roues, mais il ne savait pas comment continuer.

Je lui ai montré et il a copié ce que je faisais.

Puis il m'a demandé comment faire un policier sur son vélo.

Je lui ai montré (même si je ne suis pas très douée en dessin) et il a lui aussi dessiné sur sa feuille ! Il m'a alors expliqué qu'il avait représenté les deux policiers qui étaient arrivés les premiers à Charlie Hebdo (en vert il a rajouté les pistolets).

Puis il est reparti dans son coin et il a continué seul. Un moment après il est revenu me montrer la suite du dessin. Il avait découpé une autre feuille qu'il avait scotchée à coté de la première. Dessus il m'a expliqué qu'il avait dessiné les voitures de police (les 6 véhicules en bas de la feuille) puis en haut à gauche les 3 "méchants" tués et à droite le méchant en prison ( je ne sais pas de qui il voulait parler mais peu importe) avec la clé en rouge .

dessin charlie

Nous avons alors un peu parlé de tout ce qui c'était passé et je me suis rendue compte que s'il avait compris beaucoup de choses, certaines étaient encore confuses (et c'est bien normal) notamment ce qui avait rapport avec la religion. J'ai essayé de lui expliquer avec mes mots et surtout que, quelque soit le Dieu auquel on croyait, tous interdisaient de tuer. Il a alors ajouté que si "les Dieux" interdisaient de tuer, ils autorisaient les policiers à tuer au cas où eux mêmes étaient menacés:-)! Une façon de se rassurer je pense. Et puis il est passé à autre chose et nous en sommes restés là.

 

Mais je voulais vous faire partager le ressenti d'un petit garçon de 5 ans face aux évènements de la semaine dernière et surtout sa façon de l'exprimer dans ses dessins.

Je vous souhaite un bon week-end !