Il était trop tard hier soir lorsque je suis rentrée de Grenoble pour poster un message et venir vous souhaiter un bon week-end. Le premier match de l'équipe de France de foot à la coupe du monde venait de commencer et je voulais voir si enfin j'allais prendre plaisir à regarder les français jouer! J'espérais encore, qu'une fois dans la compétition ils allaient nous montrer autre chose que ce qu'ils nous avaient montré au cours de ces derniers mois et nous faire enfin rêver de nouveau ! Hélas j'aurai mieux fait de bloguer!

IL faut dire qu'hier rien ne s'est passé comme c'était prévu.

Je suis partie à Grenoble en fin de matinée dans le but d'accompagner mes parents à l'après-midi portes-ouvertes qui était organisée par le centre de jour dans lequel va mon papa une fois par semaine.

Arrivée à  la gare de Grenoble, j'ai constaté, comme vendredi dernier, que les trams étaient en grève ; mais cette fois-ci je le savais (de toute façon depuis 6 ou 7 semaines les trams sont en grève tous les vendredis) et j'avais prévu les chaussures qui convenaient!

Une fois chez mes parents il a fallu se rendre à l'évidence que l'on ne sortirait pas : mon papa a décrété  qu'il était gelé (il faisait 26 dans l'appartement!) et qu'il ne voulait pas bouger. Avec ma maman nous n'avons pas insisté et nous avons renoncé à nous déplacer.

Vers 18h je suis repartie toujours à pied pour reprendre mon train direction Lyon. Prévu à 17H44 le train n'est parti qu'à 18H passé (incident sur la ligne entre Grenoble et Lyon) puis s'est arrêté 30 minutes en gare de Rives (où il ne devait pas faire d'arrêt). Au final au lieu d'arriver à 19h12, c'est à 20H05 que nous avons atteint Lyon.  Heureusement que j'avais emporté un bon bouquin!

J'ajoute que durant tout le trajet la clim marchait à fond et que je me suis gelée!

En descendant du train, j'ai eu en plus la désagréable surprise de constater qu'il pleuvait et que la température avait chuté (j'étais partie sans veste et sans parapluie car il faisait chaud et beau hier matin à Lyon). Restait encore à trouver un bus pour me ramener chez moi et là encore pas de chance car celui qui me dépose le plus près est parti sous mon nez.

Finalement c'est à 20h25 transie et mouillée (petite course de 10 minutes sous la pluie depuis l'arrêt de bus) que je suis rentrée chez moi.

Papylou, gentiment, avait préparé le dîner, que nous avons vite avalé avant de nous affaler installer devant la télé!

Ce matin nous sommes montés en Chartreuse espérant trouver chaleur et soleil pour pouvoir flemmarder sur une chaise longue pendant tout le week-end: hélas ce sont les nuages noirs et la fraîcheur qui nous attendaient!

Il faudra s'en contenter : de toute façon en ce moment on commence à être habitué!

DSC02020

Vous avez vu comme ils sont beaux mes bleuets! Un peu envahissants même peut-être!

Bon week-end (enfin ce qu'il en reste):-)!