Mais qu'est-il arrivé à mes géraniums pour qu'ils soient dans cet état ?

geraniums2

Un manque d'arrosage, trop d'arrosage, pucerons, cochenilles, rouille?

Et bien non ! 

Le coupable de ce désastre est un tout petit papillon brun appelé Cacyréus Marshalli ou papillon brun du géranium !

Ce "charmant" (qui n'est même pas très joli en fait) petit insecte est apparu dans le Sud de la France il y a quelques années ! Il nous vient d'Afrique du Sud et a été transporté accidentellement avec des importations de Pélargonium, d'abord en Espagne et ensuite en France !

 

Cacyreus_marshalli

photo trouvé sur le net

 

Nous avions bien remarqué avec Papylou que plein de petits papillons voletaient "gentiment" autour de nos géraniums et nous trouvions cela plutôt sympathique (même si le papillon en lui même n'est pas très joli). Nous étions loin de nous imaginer alors qu'ils étaient en train de nous détruire nos plantes. En effet cet insecte dévastateur non seulement mange les feuilles ( et il ne mange que celles des géraniums) mais il pond aussi ses oeufs sous les feuilles et ce de mars à octobre !

Et de ces oeufs savez vous ce qu'il sort ?

Une adorable petite chenille, 

799px-Cacyreus_marshalli_larva1

 

photo trouvé sur le net

qui en grandissant ajoutera même une touche de rose à sa robe verte

pour mieux se confondre avec les fleurs de géranium ( à condition qu'elles soient roses!)

téléchargement (2)

photo du net

Mais ne vous fiez pas aux apparences, car en fait, c'est elle qui cause les plus gros dégâts, en grignotant d'abord les boutons de fleurs puis l'intérieur des tiges (du coup on ne la voit plus), ce qui provoque inévitablement la mort de la plante !  

 

DSC06554

sur la photo on voit bien la tige creusée

Le problème c'est que, si les prédateurs du Cacyréus Marshalli sont nombreux en Afrique ce n'est pas le cas en France, d'où leur prolifération !

Et comme je ne suis pas pour l'utilisation d'insecticides, dangereux pour l'environnement, je m'étais résolue au fait de ne plus avoir  de géraniums sur le bord de mes fenêtres  !

Sauf qu'il y a quelques jours en cherchant à nouveau sur internet, j'ai trouvé qu'il existait un traitement biologique contre ce fléau, associant des oeufs de trichogrammes (micro insectes) contenus dans des diffuseurs et des larves de chrysopes.

Alors l'espoir renaît pour l'année prochaine :-)! 

Et vous, avez vous déjà été confronté à ce "charmant" papillon.

Il remonte petit à petit vers le Nord et à déjà été "aperçu" du coté de Bruxelles!

Alors gare à vous, vous qui êtes au Nord de la Loire :-)!

Sur ce je vous souhaite un bon week-end estival !